données securisée

Comment sécuriser ses données informatiques

Lorsqu’on est une entreprise, la question de la sécurité des données est primordiale en 2019. La data est l’or noir du XXIème siècle et il attire les convoitises. Vol et piratage sont malheureusement monnaie commune. De plus, la donnée nécessite des supports de sauvegarde sophistiqués, sensibles à leur environnement. Quelles sont les bonnes pratiques à respecter pour assurer la sécurisation des fichiers informatiques pour une entreprise ?

Utiliser des supports de sauvegarde fiable

Comme nous le mentionnons dans l’introduction, les données informatiques sont dépendant du bon fonctionnement de leur support. Ceux-ci sont des systèmes plus complexes qu’une simple feuille de papier et peuvent faire l’objet de défaillance. Par exemple, si vous stockez vos data sur un ordinateur et que celui-ci rencontre une erreur fatale, vos données risquent d’êtres perdues à jamais.

La meilleure solution pour éviter ces risques est d’utiliser des solutions de sauvegarde fiable. Cela exclu donc l’ordinateur de travail. On se tournera plutôt sur des machines conçues pour cet usage tel que des serveurs ou des disques durs connectés.

Des prestataires tels qu’IPE proposent également des services de cloud aux entreprises permettant d’externaliser le stockage.

Multiplier les sauvegardes sur différents supports

Même en utilisant une solution de sauvegarde dédiée, disposant d’un paramétrage et d’une sécurisation qui la rend plus fiable, il faut absolument éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier. Le risque zéro n’existe pas et il n’est pas compliquer de réaliser une copie de vos données.

Pour cela, vous pouvez donc procéder à une duplication du stockage de vos données. Certains logiciels qui assurent l’hébergement de vos fichiers peuvent proposer des solutions de ce type.

Si vous optez pour un service en cloud, les prestataires proposent généralement un système de duplication. En cas de perte d’un de leur serveur, vous ne constatez même pas la perte de vos fichiers.

Bien entendu, il est recommandé d’éloigner géographiquement les supports dupliqués. En cas de problème environnemental (catastrophe naturelle, panne d’électricité, incendie…) vous ne perdez pas toutes vos données en même temps.

Enfin, la méthode la plus classique est de procéder à une sauvegarde régulière des données.

Réaliser des backups

Relativement simple à mettre en œuvre, cette démarche peut être automatisée, ce qui explique pourquoi elle rencontre un tel succès au sein des entreprises.

Pour être efficace, une sauvegarde doit être réalisée régulièrement : au moins une fois tous les jours. Des systèmes permettent même de conserver différentes versions des fichiers. Ainsi en cas de suppression involontaire d’une partie d’un document par exemple, on peut le récupérer.

Protéger les données contre des attaques

Enfin, outre le risque de perte, c’est la consultation par un tier ou le vol de données qui peut être préjudiciable. Pour cela, il est indispensable de procéder à des sécurisations de base.

On commencera par protéger les différents appareils pouvant accéder aux données à l’aide de mots de passe et à s’assurer d’avoir la maîtrise de toutes les machines autorisées (administration système).

Tous ces appareils devront respecter la charte de sécurité informatique qui doit à minima indiquer la présence d’un logiciel antivirus et antimalware.

Enfin, il conviendra de chiffrer (crypter) toutes les sauvegardes qui sont réalisées. En cas de vol d’un back-up, les fichiers ne pourront pas être consultés ce qui garanti la confidentialité de vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *