developpement informatique

Ne confondez pas développement web et développement logiciel

Pour les non-initiés lorsqu’on évoque le métier de développeur, on met rapidement dans le même sac toutes les personnes qui produisent du code informatique. Pourtant, ce titre est partagé par des personnes qui interviennent sur des réalités bien différentes. On peut notamment les distinguer en deux catégories : les développeurs web et développeurs logiciels. Comment bien distinguer les deux et à quel point ces univers sont-ils séparés ? On fait le point.

Une question de projet

Fondamentalement, un développeur web et logiciel se distingueront sur le type de projets sur lesquels ils interviendront.  Les premiers sont chargés de la conception de sites web, consultable sur internet au sein d’un navigateur tel que Chrome, Edge ou Firefox. Un site web peut être interactif mais sa fonctionnalité première est de diffuser de l’information. Il se doit également d’être inter-compatible avec différentes plateformes et donc de suivre les bonnes pratiques.

Le développeur logiciel quant à lui est en charge de développer des « softwares » ou application. Ces derniers répondent à des besoins bien plus spécifiques et sont généralement plus interactifs. Ils n’ont pas les mêmes contraintes d’interopérabilité ce qui signifie qu’il y a un bien plus large choix de langages de programmation.

Des langages différents

Le développeur web est donc spécialisés dans des langages qui peuvent être interprétés par des navigateurs web. Il se doit donc de maîtriser le HTML, CSS mais aussi le Javascript et le PHP côté client et serveur.

Le développeur logiciel peut être amené à travailler sur des langages plus variés selon les projets sur lesquels il intervient et les missions qu’il est amené à réaliser. On peut par exemple citer Python, Ruby On Rail, C++ ou encore Java.

Cependant, le monde du développement a tendance à la fois à se complexifier et s’unifier. De plus en plus de sites intègrent des fonctionnalités dignes de logiciels et les langages web deviennent tellement performants qu’ils servent régulièrement de bases techniques à des logiciels. On voit d’ailleurs de plus en plus d’entreprises de développement informatique et web telle que FDI Partner qui allient le meilleur des deux mondes.

Le cas particulier des Progressive Web Apps

Cette frontière est aujourd’hui suffisamment tenue que des hybrides entre informatique et web font désormais l’objet d’un concept : les Progressive Web Apps. Ces technologies que l’on voit émerger depuis 3 ans environ.

Le principe est le suivant : on a un site web avec une version mobile. Une partie du code est géré en langage informatique de façon à ce que l’internaute puisse l’installer sur son téléphone exactement comme n’importe quelle application. Et cette tendance ne fait que s’accélérer.

Finalement, des mondes assez proches

Comme vous pouvez le voir, le développement web et logiciel partagent de plus en plus en de points communs. Outre le rapport au code, un des facteurs qui explique cette capacité à travailler facilement ensemble c’est que les processus de création sont assez proches. Ils démarrent tous deux par une phase d’analyse des besoins avant d’attaquer la conception, une recette en condition réelle et une mise en production.

Les compétences projets sont donc assez proches et il est nécessaire de mobiliser des spécialistes techniques des experts de l’expérience utilisateur et les mêmes outils de suivi budgétaire et de planning pour assurer la livraison du produit fini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *